Australie 2015-2016 : BILAN positif et négatif de notre année.

 

Bilan d’un an en Australie : 

Français : Australie.
Anglais : Australia.
Australien : ‘Straya.

-UN AN EN AUSTRALIE  – Une belle expérience mais une légère déception aussi.

Après tout, dans une aventure ce n’est pas la destination qui compte mais le voyage en lui-même , n’est ce pas ?

15 DECEMBRE 2016 : Un an jour pour jour que nous sommes en Australie. Et nous repartons pour une autre aventure, un nouveau voyage, une nouvelle vie.

Pour ceux qui me suivent depuis un p’tit bout de temps, vous le savez… le 15 décembre est une date importante dans ma vie de voyageuse.
En 2013 je partais rejoindre Denis au Canada pour mon premier PVT/WHV.

Je ne m’éternise pas là dessus étant donné que ce n’est pas le sujet. Si vous voulez plus d’informations sur nos voyages précédents, c’est dans cet article ->  Nos voyages et notre façon de voyager.  OU sur le blog.

UNE ANNÉE-  Première année de notre PVT/WHV.

La phrase typique du retour  » Alors… raconte ton voyage »… hmmmmm … c’est pour cette raison aussi que je créé ce blog, donner des nouvelles et éviter des raconter 15 X la même choses à des personnes différentes (A propos du blog ) .

Après une aventure comme celle-ci, non on est pas « bilingue », on s’améliore… on va dire. Et synthétiser un an c’est difficile.

15239154_10211714067909459_1265649488_n

 Comme d’habitude je fais mon possible pour vous emmener avec nous dans chacun de nos voyages …Mais des expériences comme ça, ça ne se raconte pas, ça se vit. Je ne saurais pas écrire la moitié de ce que nous avons vu, apprit, vécu. 

Un an a sillonner ce pays immense…

12 mois pour alterner : Voyage et travail. Et oui… PVT (permis vacances travail) / WHV (working holiday visa), l’un ne va pas sans l’autre.

Nous on vient de Belgique (Liège) le tout petit pays jaune là, entre la France, la Suisse, les Pays-Bas et l’Allemagne.

Nous n’avons pas pu tout visiter.

Chaque VUES/LIEUX/ … se méritent en Australie !!!! Il faut.. rouler, rouler, rouler….

Notre première idée était de faire le tour du pays avec notre van dans le sens des aiguilles d’une montre en suivant le soleil… Sauf qu’en voyage : Les plans changent très vite et tout le temps.

Je tiens à préciser avant tout : ce bilan est notre ressenti.
On ne dit pas « l’Australie c’est trop cool » ou « l’Australie c’est nul ».
On vous explique ce que nous avons aimé et ce qui nous a dérangé.

Les goûts et les couleurs ne discutent pas.
Nous n’avons pas su explorer le pays en entier. Un an c’est bien trop court, et même si  nous reviendrons (en touristes/ second visa), je le répète, ceci est notre ressenti sur le pays, la mentalité, nos aventures, nos rencontres, ….

Petit résumé de notre année en Australie :

Nous avons donc commencé par Perth et les alentours (Armadale, pemberton, Manjimup, Margaret River, Bunbury) ensuite nous sommes montés jusque Coral Bay pour redescendre sur Perth en Avril. Un mois plus tard nous prenons la route direction le sud du WA : Albany où nous sommes restés 7 semaines car ma famille venait nous rendre visite dans le nord du Queensland : à Cairns. Nous avons donc fait le road trip Albany-Cairns en 2 semaines. Lorsque ma famille est venue nous avons loués un camper van et nous avons été jusque Sydney pour remonter en Avion sur Cairns. Une fois que la famille est repartie nous avons trouvé du job dans l’outback : entre Cairns & Uluru. Après celui-ci, nous sommes allés sur une îles au nord de Cairns pour y travailler (une semaine). De retour sur Cairns, pour la 5e fois nous avons  décidés de descendre la côte avec des travelmates et nous arrêter sur la Sunshine coast (Noosa). Nous avons travaillés quelques jours dans une ferme de cochons dans les terres du Queensland pour ensuite partir vers le sud-sud : le victoria, dans une ferme fruitière familiale a quelques heures de Melbourne. C’est là que nous avons terminés nos jours en fermes pour le second visa avant de reprendre la route vers Brisbane où nous faisons du HelpX en attendant notre Avion.

p1010189
Notre parcours d’une année.

Un an dans ce pays… il s’en est passé des choses !

– Nos expériences : Jobs non rémunérés (HelpX)/ Jobs rémunérés :

Non rémunérées :
HELPX dans le WA et Qld.
Petit rappel : HELPX c’est 4h de travail en échange du logement et de la nourriture.

Rémunérés :
Housekeeping (ménage) dans un resort, vendanges pour des privés et contractors, fruits picking (pommes, fraises, …), fermiers avec des moutons et des vaches, housekeeping dans un camp de mineurs,  cuisinier/caissière dans une pompe à essence dans l’outback, housekeeping sur une île, fermiers dans une ferme de fruits et légumes dans le victoria, …

A SAVOIR : Les salaires en Australie sont de 3 à 4 fois supérieurs à ceux d’Europe. Je vous vois déjà venir : « Oui mais la vie est plus chère blablabla ». Et bien, oui et non. 
Oui, en effet le cout de la vie est un peu plus élevé comme l’alcool, les cigarettes, la charcuterie, … mais NON ce n’est pas si chère car elle n’est pas 4X plus élevée non plus. Avec un petit salaire australien vous vivez mieux qu’avec un petit salaire belge.
Vous pouvez faire un job « ingrat » et gagner 1000- 1100$  la semaine. Oui car ici vous êtes payé à la semaine ou au fortnight (2 semaines). Les mineurs peuvent même gagner 3000$/sem.
En général nous avons travaillé pour 19 à 25 de l’heure en semaine et 28 a 32/$/h les WE.
Le salaire peut monter jusque 45$/h. Un australien nous a clairement dit qu’aucun VRAI AUSTRALIEN ne bosse en dessous de 25$/h. Il n’y a que les expat et backpackers qui acceptent ça.

JOB EN FERME : Il faut 88 J pour pouvoir appliquer pour le second year visa.
Nous avons travaillés dans plusieurs fermes différentes. Ferme privée, agences, contractor, … des moments de galères mais … 114 JOURS officiellement signés. Quelle délivrance.

– Nos rencontres :

Différents pays :
Angleterre, Argentine, Allemagne,  Belgique,  Canada, Chili, Corée,  Ecosse, France, Irlande, Japon, Nouvelle-Zélande, Philippine, malaisie…
Différents métiers / domaines :
Métiers : Un architecte, une journaliste, trois photographes, une styliste, une éducatrice, un conducteur de poids lourd, un anthropologue, un banquier, …
Domaines : Trois personnes dans le tourisme, deux dans le commerce, finances, …
Autres : Etudiants, diplômés qui se cherchent , voyageurs dans l’âme …

Ce diaporama nécessite JavaScript.

-Nos maisons-

Nos fidèles sac à dos, notre van, bungalow, caravan park, free camp, auberge de jeunesse, tente , …

Ce diaporama nécessite JavaScript.

-Nos impressions & conclusions -:

Dans l’ensemble nous sommes  contents de notre aventure.
On aime la mentalité du pays, la bonne conduite des australiens et leur politesse, se sentir bien la plupart du temps, …

On en conclut aussi que plus on voyage, plus on aime l’Europe: Paysages diversifiés, gastronomie, système de santé,  … il n’y a pas photos.

Nous avons multiplié les expériences, toutes enrichissantes les unes que les autres cependant, petit déception par rapport au pays.

*Content : parce que :
-Nous avons plus réfléchit  par rapport à notre premier working holidays au Canada.
On est pas parti « olé olé, avec 3 sous en poches et au jour le jour ».  On avait pas préparé grand-chose à part notre arrivée mais nous avons à chaque fois prit une décision ensemble et essayer de faire au mieux pour la suite de notre voyage. On sait qu’on a parfois prit les mauvaises décisions mais on s’en est à chaque fois sorti.
-Toujours eu du job en 48h à partir du moment où on cherchait.
-On repart avec plus de $$$ qu’en arrivant. Contrairement au Canada ou nous sommes rentrés avec 0 et 20€.
-Nous avons aimé la vie en van, la liberté absolue que l’on a sur la route et le fait d’être autonome.
-Le code de la route est très bien fait en Australie. Nous devrions prendre exemple sur leur rond point et prendre exemple sur le respect des consignes et des agents.
-Se procurer une voiture est très simple. Pas comme chez nous avec les plaques, taxes de circulation, … Il suffit de payer et remplir un peu de paperasse et elle est à vous.
-Content d’avoir vécut dans des familles australiennes et d’avoir créer des liens avec.
-Il fait « bon de vivre en Australie » : Villes propres, Gens polis, aménagements publics propres, respects, …
*Déçus du pays : Pourquoi ?
On s’attendait  à vachement « mieux ».  On a trop idéalisé ce pays.
Comme dit ci-dessus : Nous avons aimé nos expériences. Mais en ce qui concerne la vie, le climat, paysages, … nous ne sommes pas conquis. Chacun est différent. Le style de vie anglo saxon est chouette, mais nous ne nous voyons pas vivre en Australie.

On aime en général.. les lacs, rivières, points d’eau, nature, paysages naturels, cascades, chutes, montagnes, mer (uniquement Denis), …. Certaines choses qui attirent les touristent en Australie = > aucun intérêts pour nous.

-Pays hostile – 
La chaleur est étouffante, il n’y a pas de juste milieu. La ville dans laquelle nous avons vécut à atteins 56 degrés à l’ombre.
Il fait beau, le ciel est bleu, les oiseaux chantent, le soleil brille : c’est super… mais on en profite pas. On se renferme à l’intérieur avec l’air co / ventilo.

Faire des randos : dangeureux avec la chaleur et les bêtes.
Se baigner : attention aux requins, méduses mortelles, crocodiles, …

Quand on va à la plage… c’est tôt le matin. Pas faire carpette trop longtemps sinon on risque d’avoir le cancer (trou dans la couche d’ozone).

-Niveau d’exigence à revoir-
En effet, le niveau d’exigence dans le monde du travail est médiocre.
C’est bien d’être « peace » si et seulement si, le travail est bien fait. Mais, dans ce pays quand le travail est fait, sans le bien, ça suffit.
Nous avons été habitué à travailler dans le stress/ rush et ça fait du bien d’être plus « cool » mais ici, le manque d’organisation, communication joue sur notre façon de travailler.

EX :
Avoir son horaire le jour avant ou le jour même.
Faire ses tâches, aider les lents à faire les leurs, signer les mêmes heures, avoir la même paye mais avoir fait 2 listes de tâches au lieu d’une.
Arriver à l’heure et devoir attendre les autres.
Arriver à un RDV pour une entrevue devoir revenir plus tard car « occupés ».
Nous prévenir qu’on boss le soir quand on signe off l’après-midi (le banquet est prévu depuis des jours mais c’est 2h avant qu’ils nous disent qu’on y boss ?).
Aucune organisation dans la répartitions des tâches la journées : trop d’aller-retour .

……. !!!!
Ce qui me fait plaisir c’est que ce sujet à été abordé récemment sur un forum et que je ne suis pas la seule à avoir ce ressenti !

– Moins d’aménagements pour le backpacker :
Au Canada on était principalement logés et/ ou nourrit. Ici ça se trouve mais c’est rare et le plus souvent, ça se paye.

– Etre riche pour être « satisfait » :
Que ce soit dans le monde de la restauration, de l’hôtellerie,…  : Avec un budget backpacker il ne faut pas s’attendre à grand-chose.

Les restaurants  sont « simples ». La plupart du temps on ne vous sert pas, c’est du self service. Sûrement la mentalité anglo-saxonne.
On a été dans 3 restos à tout casser où nous avons été servis à table.

TOUT est SIMPLE. Pour un prix « normal ».

– C’est beau mais tout se ressemble-
Le bush australien : c’est toujours la même chose.
L’outback australien : c’est toujours la même chose.
Les routes : toujours la même chose ah ah …
Les plages : C’est beau mais après 15 … toujours la même chose.
Les villes : CHB + mélange de style vieux et nouveaux.

-Beaucoup de spots mais trop éloignés sans rien entre les deux –
Le pays est grand. En effet, pour aller voir un point A et B vous pouvez rouler  1500 km en ligne droite. Pourtant vous savez, Denis  & moi : les km ça nous connait… On a traversé le Canada d’est en ouest et les USA d’ouest en est en voiture. Mais contrairement à l’Australie : Sur le chemin, les paysages changent, il y a des points touristiques entre, …

-Plus tu vis isolée, plus tu apprécies les choses simples de la vie-
Dans les petits villages reculés (là où ton père et ta mère sont sans doute frère et sœur), tu es tellement loin de tout que chaque petites sorties = bonheur. Vous vous rendez compte qu’en vivant dans un village de 100 habitants, aller au woolworth => sortie de la semaine youpiiiiie !

– Lieu « touristique » pour rien –
*Beaucoup d’endroits renseignés sur la route , dans les guides, bouche à oreilles, … on s’y rend et conclusion : déception.
Sans faire la rabat-joie ou celle qui se la pète. Mais 70% des lieux « touristiques » nous ont déçus.
On dirait que dès qu’un endroit, un monument, … sort de l’ordinaire : On construit un parking, on y met une baouette et un p’tit monsieur, une entrée et HOP : site touristique.
On s’est déjà arrêté dans des endroits GRATUIT et bien plus impressionnant que ceux indiqués.
* Les cascades on en parle ? ou les pipi de chats plutôt …
Nous avons rencontrés beaucoup de couples qui sont en « tour du monde » leur étape précédente était : l’asie. L’océan, les activités, les chutes -> Tous déçus.
* Blue moutains : … c’est « impressionnant » mais de là à dire que c’est « beau ». J’ai préféré de loin le grand canyon, yosémite et yellowstone niveau parc nationaux.

Après… nous avons visités des lieux comme : La grande barrière de corail à deux reprises, coral Bay, … et nous avons Adorés !!!  Et j’aimerais revenir en touriste pour faire la partie nord ouest avec Broome, karijini, …

-Les enfants rois-
GRRRRRR.

Chaque familles où l’on a vécut les enfants = roi , on est pas à l’aise et c’était comme ça partout. Il n’y a pas de règle de : c’est un adulte, il peut. TOUT le monde est égaux.

Quelques anecdotes /Images :

-Quand tu changes d’états, tu changes d’heures ET de minutes ! et en plus de ça… tu ne peux pas passer avec des fruits, viandes, …. sinon 2500$ d’amendes. Oui oui ça rigole pas ici.

-Les australiens sont content quand il pleut, ça remplit les tank’ (eau de pluies-> eau des toilettes, filtration, …). Ils sont content aussi car la pelouse ne devient pas orange mais verte.

-Les australiens mangent mal-

Bien qu’on ait vécut dans des famille « healthy ».. la bouffe australienne = mal bouffe.C’est souvent gras et sans une grande préparation.
Chez nous on fait souvent des  » à côtés », préparation de sauce, … ici c’est la plupart du temps des assemblages…

*Le plat national (pour vous montrer comme c’est raffiné, simple,  australien) : LA PIE (souvent à côté des sausage roll )
Résultat de recherche d'images pour

et encore, ici elle est « joli ». Quand tu es Backpacker c’est plutôt celle-ci que tu achètes :
Résultat de recherche d'images pour

PS : C’est de L’HUMOUR. A prendre au second degré. On sait que les australiens savent cuisiner et qu’il ne mangent pas ça tous les jours. Un peu comme le cliché du belge qui mangent des frites… c’est juste que ces pie … il y en a partout !!!
Sinon… le BBQ fait partie aussi des plats que l’on peut manger souvent ;-)

*Leur sauce national  : la sauce gravy. Sauce brune, fade, ils mettent ça sur tout. Ne vous imaginez pas que c’est comme notre sauce lapin… non non , sinon ce serait trop beau, trop bon.

Résultat de recherche d'images pour

-Les boulangeries australiennes- C’est souvent un comptoirs dans l’usine, avec : présentation simple. Je ne sais pas chez vous… mais chez nous c’est décorations, couleur, pâtisseries, …..

-Les australiens sont civilisés.
Un peu comme au canada, on ne se pousse pas pour rentrer dans le bus, on laisse les gens sortir avec de rentrer et on y va dans l’ordre d’arrivée. Le chauffeur est de bonne humeur et sympathique. Pareil pour les trains.
Pour marcher dans les galeries du métro : à droite ceux qui vont vers le métro et à gauche ceux qui en reviennent.. personne ne se bouscule. Tout le monde se respectent et avancent.
Pareil dans les escalier, chacun son côté. A gauche si tu avances normalement, a droite si tu dépasses.

-Les australiens ne sont pas très ouvert d’esprit, presque racistes même. Avec des idées arrêtées.

– Pas d’avertissement. Tu transgresses, tu payes.
Oui oui, 1100$ d’amende pour la ceinture.

-En voiture :
*On roule à gauche, mais ça, vous le saviez déjà n’est ce pas ?
*On croise des road trains et des bête écrasées (vaches, kangourous, ..) quand tu n’as pas la clim et que tu roules fenêtres ouvertes : ça pue la charogne….
* Les piétons ne sont pas prioritaire : Tu peux attendre 15 min si tu t’imposes pas ou si tu attends que la rue sois dégagée.
(Quand nous sommes en voiture et que nous laissons passer quelqu’un:  il est étonné ! I faut faire 5 fois le geste au piéton, avant qu’il comprenne qu’il peut passer… D’ailleurs les seules voitures qui laissent passer les piétions ce sont les touristes ou backpackers étrangers.)

*Au volant : ZEN, tranquille, no stress, cool : Au croisement, une voiture s’engage seulement si elle ne gêne personne.
EX : En sortant de l’allée de chez Steeve & Sarah, on a attendu 10 min qu’aucune voiture passe pour se mettre sur la route principale … Il ne faut pas faire freiner les autres donc on ne prend pas le risque de s’imposer.

* Tout le monde se salue ! Soit vous continuer de toucher le volant et lever un doigt, soit avec un petit signe de tête.
Avec notre drapeau belge à l’arrière on a même droit à plus comme le signe « Aloha », les doigts du rocker, des grands signes, …

* Acheter une voiture avec 300k : Normal !
Vous savez quoi ? On en a même vu avec 500K au compteur et ça roule toujours très bien ! Je dirais même que c’est fiable. Si quelque chose casse : on le répare. Avec les nouvelles et leur Electronique, c’est une autre histoire.
Notre fermier avait des Utes qui indiquaient 400 000km au compteur.

-Croiser des voitures brûlées, abandonnées, … au bord de route: fréquent.

-Jobs insolites :
*Ramener /ranger les caddies :  Des petits bonhommes au gilet jaune fluo se promènent dans tous le parking pour partir à la recherche des caddies et les ranger en ligne. Car ici pas de pièces  à mettre dedans, vu que les australiens sont un peu pourris… ils rangent leurs courses dans le coffre et laisse le caddie à côté de leur place de parking et partent.. sans pression.
*Etre au bord de la route en petite tenue et faire de la pub pour un commerce.
*Servir sein nus.

-Offre d’emplois insolites : Chasseur de kangourou, d’oiseaux, …

-MC do livre à domicile !
-Drive in au bottle markt (magasin d’alcool)
Car ici, c’est comme au Canada, Usa, … l’alcool ne se vent pas en grande surface. Il faut aller dans un bottle markt. Et ils ont leur propre drive in’ c’est sympa et c’est marrant.

-L’architecture en australie…
Ils devraient venir prendre des cours en Europe.
Les maisons « modeste » c’est souvent des bungalows, plutôt grand, sans jardin.
L’extérieurs est en désordre et nous donne parfois l’impression d’être dans des quartiers défavorisés alors que non.

Pour avoir un maison « sims » ou belle maison en bord de plage, maison originale, … faut avoir très très bien réussis.

-Beaucoup de famille vivent en autosuffisance.
Parfois ce n’est pas par choix, c’est parce qu’ils vivent trop reculés.
Pas d’eau courant : tank avec eau de pluie. Pas d’électricité  comme chez nous (éoliennes dans le jardins), panneaux solaire sur le toit, potager, …  des familles comme notre première famille , ils font même leurs pains et pâtes eux-même.

-Les australiens se contentent de peu-
*Prenons les campings par exemple.
Chez nous on a soit les camping de base : terrain où on plante sa tente, soit les camping aménagés avec  mini disco le vendredi soir, soirée moules frites, karaoké, animation à la piscine , …
Pour le même prix en australie vous avez un terrain, pas d’emplacement délimité, pas d’animations.

-Les fêtes : Avez-vous déjà fêté quelque chose en Australie ?
Nous : Noël, le nouvel an, la fête nationale.
Et bien : On arrive, on célèbre, on repart. On fait ce qu’il y a à faire et voilà.
Tout est bref, on fait ce qu’il y a, à faire et c’est terminé. Je ne sais pas vous, mais nous noël c’est une grosse fête en famille jusqu’au bout de la nuit et on le fête en 3 jours … Ici : la famille est arrivée, on a mangés, déballés les cadeaux, au revoir à l’année prochaine ah ah. Ayant parlé avec d’autres backpackers : c’est la même partout.

-PHOTO UNIQUEMENT EN … AUSTRALIE-
Album -> Ici

Nous pensons que l’Australie est un pays très prisés par les backpackers parce qu’il est «  loin » mais il est très idéalisé aussi. Un peu trop même.

Nous serons ravis de revenir en second via/ touristes pour visiter certaines régions que l’on a pas eu l’occasion de voir. Ou simplement de revenir en « vacances » pour visiter d’une autre manière.. on verra… on y est pas encore…

On ne sait pas si c’est parce que nous avons déjà beaucoup voyagé avant… du coup on est un peu blasés… ou si c’est nous… ? Mais des gens qui sont en Australie en WHV ou des tourdumondistes… nous sommes d’accord sur ce point : L’Australie n’est pas exceptionnelle. Les gens en parlent en vendant du rêve mais une fois sur place ce n’est pas ça.

 La plupart des gens qui ont « adorés »:
Quittaient pour le première fois la Belgique / l’Europe ou  sont fascinés par ce pays depuis toujours ou sont ceux qui aiment les grands espaces ou aiment les plages et le surf, ….

Nous adorons la nature et les grands espaces mais pas les points trop éloignés non plus. Ici c’est noir ou blanc.
Nous sommes heureux d’avoir vécu cette expérience parce que la vie en PVT c’est une vie qu’on aime. Nous ne regrettons pas d’avoir travaillé pour venir faire cette aventure. Il y a des endroits que j’aimerais venir revoir en mode touriste (comme le Karijini et la Tasmanie).
Mais ce n’est pas un pays qui nous a marqué comme le Canada c’est sûre.

Ce qui nous motive à revenir, c’est sans aucun doute les salaires australiens !

Autres article de personnes qui ont été elles aussi, déçues de l’australie :
– BLOG … un couple qui résume très bien ce que l’on pense tous les deux. ARTICLE ICI
Alex Vizeo, un bloggeur connu sur la toile des « blogger traveler » ARTICLE ICI
-Interview sur pvtistes.ARTICLE ICI

 PLUS : VIDEO D’ALEX VIZEO, qui explique et résume très bien : LIEN VIDEO ICI

Maintenant, une aventure se termine mais une autre commence ….

  • Nouvelle Calédonie
  • Nouvelle Zélande
  • Amsterdam- Belgique (uniquement pour Lio)
  • Nouvelle Zélande
  • Asie ( ???)
  • Europe

  •                                                   ON THE ROAD AGAIN …

Plus de photos :

MERCI A TOUS de nous suivre quotidiennement.

Voir ou revoir nos aventures autour du monde :
– Récits : sur CE blog.
– Quotidiennement : Sur la page facebook.
-Photos coup de coeur : Instagram
– A la minute (quand on à le WIFI) : Snapchat : identifiant : LNaveau 

DENIS & LIO – On the road.

 

Publicités

4 réflexions sur “Australie 2015-2016 : BILAN positif et négatif de notre année.

  1. C’est exactement ce que je voulais savoir avant de partir, merci pour cet article. En plus d’être (hyper) complet, il est rassurant : oui, il y a du travail en Australie et oui, il est possible de gagner assez pour continuer à travailler. Nickel :D

    J'aime

  2. Je prends enfin le temps de répondre à ton article, même s’il y en a eut d’autres depuis ;-)
    J’aime beaucoup le côté c’était bien mais…
    Comme partout tout n’est pas rose. On a eut le même genre d’expérience que vous niveaux boulot, c’est facile de trouver mais qu’est ce que c’est mal organisé ! On se demande comment certains osent s’appeler des managers…
    A côté de ça tu gagne super bien ta vie et tu peux faire des journée à plus de 300 dollars si tu es motivés… c’est trop bien, mais c’est parfois vraiment invivable a mopen terme… si tu tiens 2mois sans péter les plomb, c’est juste pcq tu vois les sous rentrer…
    Et je ne parle pas des jours de ferme obligatoire… on y a rencontré des gens super aussi mais j’y retournerais pas même à 50$/heure…

    Et puis les routes et les activités touristiques… je pense que la palme, c’était les devils marbles. Tout le monde en parle mais je comprends tjs pas pq… 3 bout de cailloux sacrés des aborigènes sans explications, que rien ne pousse à respecter lors de la promenade de 10 minutes qui en fait le tour, cedt parfois ça le tourisme en australie… lol
    Par contre, même si tu en parle un peu, je trouve que tu n’explique pas assez à quel point les australiens sont agréable… (surtout pcq je crois que c’est inexplicable;-) )
    Se faire héberger gratuitement t chez des gens qu’on connaît à peine, aborder et proposer de l’aide des que tu es dans une situation qui leur paraît inconfortable… c’est ça aussi l’Australie…
    Je rajouterais en plus, ils ont un cadre de vie ensoleillé génial, mis beaucoup sont hypertexte raciste avec les aborigènes, ils ont des plages de fous mais la bouffe est hypertexte grasse et mordre dans un cookies ou dans un morceau de sucre, c’est pareil…
    Bref je m’égare, pcq en fait ton article expliquait déjà tout… c’est un pays ou on a envie de retourner et de s’installer, en même temps c’est un pays où il y a tellement de choses qui dérange…
    Surtout profite de la belgique et mange une bonne boulette frites sauce lapin pour moi!!

    Aimé par 2 people

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s