CANADA 2014- Notre PVT/WHV. Un an pour travailler-voyager et découvrir tout le pays.

Canada 2014 ; Du Québec à Vancouver Island en passant par le Nouveau Brunswick.

Après 3 semaines de retrouvailles : article ici  et des semaines de démarches, nous sommes définitivement ensemble à l’autre bout du monde.
Un voyage qui s’est transformé en aventure. Une expérience inoubliable dans un pays exceptionnel !
Ma vie s’est littéralement transformée. Quand Denis était déjà là-bas ma vie se résumait à : Manger dormir et skyper 8h/jour. Plus jamais.

 Rappel :
20 décembre : Informations sur la demande d’un PVT.
28 décembre : Inscription et soumission de ma demande
7 Janvier : Envoie des documents à l’ambassade canadienne.
10 janvier 2014, réception de la lettre d’acceptation.

29 janvier 2014 :  Liège -> Paris -> Montréal -> Québec.

Notre vie en une seule photo

________________VIDÉO________________

La vidéo résumant notre PVT (permis vacances travail) au canada se trouve : ICI  impossible de la publier directement sur le blog, car le fichier est trop lourd.

________________VIDÉO________________

 Album contenant un mix de photos de l’année : Canada 2014 .

Une année riche en aventures et en émotions.

Une année, plusieurs vies, différents domaines (cuisine, fruits, ménage, …) Des températures extrêmes (-45 en hiver, 48 en été), des paysages différents, incomparables mais tous sublimes, la vie en voiture- appartement – tente – ….

Un PVT/WHV ça change une personne.
Les expériences se multiplient, les aventures s’enchaînent, les rencontres aussi.
Je suis contente d’avoir partagé cette aventure, que ce soit dans les moments difficiles comme dans les moments faciles.
Une aventure comme ça, au final, on a beau la raconter oralement, en photos, en articles, vidéos.. ça ne se « comprends » pas, ça se vit.

Mais j’essaye tout de même de détailler chaque étapes importantes de mes voyages, pour vous transmettre mes émotions et raconter mes petites aventures à l’autre bout de la terre.

1. Premier mois à QUÉBEC : PLUS de photos ICI

Mon quartier, le vieux Quebec.

Notre aventure ensemble commence dans ce joli quartier.
On loue un 3 1/2 ; 3 pieces + une salle de bain.

Notre premier « Chez nous »

Premiers jours à Québec : repos, chercher du travail, faire des courses, découvrir notre nouveau quartier.

La ville de Québec est « petite » et vraiment sympa. Je l’a préfère de loin à celle de Montréal. Ici nous vivons dans le « vieux Québec », ça me rappelle chez moi, des maisons en vieille pierres grises. C’est joli. Le soir avec les lumières et les gens qui n’arrêtent pas de passer dans la rue, ça l’est encore plus. C’est une ambiance « cosy ».

CARNAVAL DE QUÉBEC

En février, la ville de Québec organise son « carnaval » avec : des sculptures de glaces, des attractions comme la descente en luge, courses de chiens de traîneaux, pêche à la truite, tournoi de hockey, … Il suffit juste d’avoir acheté effigie « petit bonhomme » et on est libre de se promener partout dans le parc. (Plus de photos dans l’album , voir ci dessus).

Le dernier soir, il y a un défilé de chars dans les rues de Québec, et un spectacle dans un parc à 500 m de notre appartement. On y a rejoint Matthieu (le belge), sa copine Sonia (québécoise) et une amie à elle.

Petite anecdotes : Le « festival » se termine à 23H. A 23H01 : plus personne sur le site. C’est DINGUE. Nous étions les derniers… voulant terminer notre boisson, un steward nous a gentiment demandé de la terminer dehors. Chez nous… 23H30 : il y aurait encore la moitié des festivaliers qui voudraient rester camper sur place et boire des bières.

Avec Sonia, Mathieu, une amie de Sonia.

Il est temps de changer d’air … 
Marre de la vie métro-boulot-dodo .

On se renseigne pour acheter une voiture. Un français en PVT également cherche justement des nouveaux propriétaires pour reprendre sa voiture : un break « Saturn ». Après des heures de négociations… on fixe une rendez-vous pour l’a voir.Après 3 mois à Québec, il est temps de changer d’air…

Elle nous plait… on l’essaye… on l’a prend. Maintenant, direction : la SAAQ, on immatricule notre nouveau Bébé, on nettoie notre appartement, on charge la voiture et c’est parti… BYE BYE QUEBEC, direction l’Alberta

Itinéraire, traversée : EST-OUEST

Ce fut long, certains états sont « plates » comme disent les québécois, des heures dans la même positions (souvent on roulait 8-10h par jours), des nuits dans la voiture, motel, camping sauvages, de la mal-bouffe, les CD en boucle, des radios qu’on ne capte pas,  …

Mais WOW! Ça valait le coup. Et puis on peut le dire : On a traversé le Canada en bagnole !

2. ALBERTA : Plus de photos ICI 

Arrivés en ALBERTA.  On est émerveillés par les rocheuses en se réveillant un matin après avoir dormis dans la voiture, sur le parking d’une station service.

Premier arrêt : LAC LOUISE, pour revoir  Gui, le meilleur amis de Denis. Il boss dans un hôtel, dans les stations de ski.

Photos prisent à un jour d’intervalle.

BYE Lac louise, hello SUNWAPTA.

Notre nouveau lieu de vie : Sunwapta falls rocky mountain lodge .

Notre job : Denis et moi en cuisine. 

Les horaires: denis 14h-22h et moi 6h-14h. Au début. Après, je suis restée à 6h-14h et denis 9h-17h.

On est à 1 heure de la ville de JASPER et à 3 heures de Banff.

Pour aller faire des courses on met 1h sur des routes magnifiques et pleine de surprises (comme : croiser des ours, grizzli, …).

Après quelques semaines, les horaires étant compliqués, le travail ennuyant, on décide de postuler ailleurs. Quelques jours plus tard : réponse d’un hôtel de Banff, nous demandant de nous présenter dimanche en personne.
L’entretien se passe très bien, nous sommes déjà sur le planning du lendemain. Seul problème : on a même pas encore démissionner de l’autre job.
On retourne donc au Sunwapta pour démissionner et faire nos affaires.
Du coup, on enchaîne les KM : Sunwapta – Banff – Sunwapta – Banff.

BANFF :

 Notre job là-bas : Housekeeping. Pas très compliqué : nettoyage des chambres.

L’équipe est composée de jeunes voyageurs comme nous : québécois principalement, canadiens, asiatiques, … et notre chef est français.

On a 1 day-off, on en profite pour faire les activités proposées par l’entreprise : une journée en bateau sur un lac, une randonnée avec en cadeau à la fin: une vue superbe sur la ville, …

3. Colombie britannique : plus de photos ICI

Départ d’Alberta pour se rendre à « Ashcroft » en Colombie britannique.
Notre nouveau job : Travailler dans un ranch, dans le désert.
 On y  rencontre des personnes venant d’Allemagne, du Costa Rica, de Belgique, d’Australie, ...
Après cette aventure, on part vers  » Penticton« , pour se reposer une petite semaine avant d’attaquer la saison du fruit picking.
 
Notre job : cueillir les cerises, on est payés au rendement. Un bucket = 2,50$. Les « vacances » terminées, on commence à chercher des vergers pour y travailler. C’est sur un parking, qu’on  rencontre un québécois qui nous donne le numéro de son boss qui s’occupe des vignes et des cerises. On se dirige donc vers  » Naramata » .
Les horaires : 5:00 AM – 11H AM, après : plage.
On dort dans le verger, en tente. Les toilettes ce sont des catycabines /toilettes chimiques et la douche est en extérieur, c’est un bidon d’eau qui se remplie et qui chauffe avec la chaleur pendant la journée.
L’équipe est composée principalement de jeunes voyageurs comme nous : québécois, canadien, suisse, un belge, …
 Une fois la récolte terminée, on part vers : SUMMERLAND, une de nos villes coup de cœur en Colombie Britannique.
On est engagés par un Monsieur. Le JOB : trieur ou runner. 
On trie les mauvaises cerises dans des grosses bean et chacun son tour, on doit aller ramasser les seaux des cueilleurs.
Les horaires : 5h du matin – 13h.
Ce qui est bien ici : On a de vraies toilettes et des vraies douches. L’équipe est chouette. Il y a des québecois, canadiens, cubains, ….
La récolte est courte car les cueilleurs sont rapides et efficaces. On se bouge donc vers un autre verger un peu plus loin. On demande si il manque de personnel, et quelques jours après ils nous disent qu’ils ont besoin de nous.
37 dégrés, 19H30. Qui a dit qu’il faisait froid  au Canada ?!

Dernier verger !

Le job :

PACKINGTrieur une demi journée – autres jobs. Il se faisait à l’intérieur dans une pièce climatisée.

Une demi journée : On trie les cerises qui passe sur un tapis roulant, on est 6 par tapis (assis sur un tabouret)
L’autre demi journée :
Soit on est au *SCOOPING : les cerises tombent d’un autre tapis roulant, avec une pelle l’a ramasse et on les mets dans la boite.
* BOITES : on peut plier les boites, mettre les sachets et les mettre dans le « toboggan » qui les envoi au scooping.
* checkeur : ceux qui prennent des cerises au hasard sur le tapis et font un pourcentage des « bonnes et pas bonnes ».
* Etre à la machine : on prend les beanes des cueilleurs et il faut la verser dans la grosse machine qui les laves et les tries par tailles.

Ici il y a aussi de vraies douches et toilettes (au dessus de l’endroit de travail) mais près de nos tentes ce sont des toilettes chimiques.

Le dernier jour il y a un parté de clôture. Au programme : discours de Erine la chef, musiques par les cueilleurs ou celui qui veut jouer d’un instrument, jeux à boire : beer pong, jeux du goblet à mettre debout, …

L’équipe est chouette : les cueilleurs viennent principalement  de Vancouver ou du coin. Ceux packing sont canadiens, de la région ou bien québécois.
On a sympathisé avec un groupe de québécois : Pam, Albert, Francky et Manu.

Après ce job, on trouve un autre verger à quelques KM .

Ici le job : il faut être debout devant une machine dans une salle climatisée (mais trop, donc il fait froid à mort) trier les cerises devant le tapis roulant, mais ici on est DEBOUT et ça, de 8h du matin à 18H.
L’horreur. Après un jour, on ne se lève pas. La chef est venue nous demander si on comptait passer la journée ou non, on dit NON, on fait les valises et on se casse.


BYE Summerland… HEY Vancouver

Après des semaines à travailler dans les vergers, on décide de profiter, et de repartir sur les routes… On se dirige vers VANCOUVER.
On y reste pas longtemps, 24h pour être précis. C’est une grande ville touristique, et ce n’est pas notre « truc ». Onchoisis de prendre le ferry, direction -> Vancouver Island

4. Vancouver Island : Plus de photos ICI

Arrivés à Victoria :

On commence  par une visite du phare de Victoria. Ensuite, visite de la ville pendant laquelle nous croisons des amis de Denis : Jodac et Fanny. On mange un petit bout ensemble, un « fish’n’chips » que le guide de Fanny proposait. Ils nous parlent d’une petite ville de pêcheurs, appelée « Télégraph Cove« , nous décidons de leur faire confiance et nous dirigeons vers là-bas pour voir cette ville de nous même.

 Télégraph cove :

Tofino : Mon coup de coeur ♥

Dernière ville à l’ouest du Canada.
Elle est réputée pour ses plages magnifiques, rendez-vous des surfeurs et ses forêts pluviales.
Une carte postale réelle : Le bleu du ciel et du lac, le vert de la forêts, … WAW.

  Si je devais retourner au Canada, je choisirai l’ouest sans hésitation, et Tofino serait la ville où je voudrais y re-séjouner…

Il est temps de quitter ce petit coin de paradis.. On roule jusque Nanaimo, où on cherche un moyen de se rendre dans l’est (notre voiture finira ses jours à la Scrap) car dans quelques jours on à un avion à prendre à Québec pour ma part, et Montréal pour Denis.

Après des recherches, on rencontre « Roxane », une jeune québécoise venue faire sa saison d’été dans l’ouest. C’est donc avec elle qu’on traverse le pays d’ouest en est, en passant par les USA, cette fois.
En chemin nous nous arrêtons à : Seattle, Buffalo, Yellowstone, Mont rushmore.
On alterne les endroits pour dormir : couchsurfing quelques nuits, dans la voiture,  en tente (camping sauvage), dans un motel en bord de route.

Le chemin est long…. mais les paysages sont à couper le souffle.. Quand on avance et qu’on change d’états : nouveaux paysages.

Quelque part dans le Montana…

De retour sur le Québec…

Mon amie Adèle, étant en érasmus à Chicoutimi, nous faisons donc un petit crochet par là.
Nous y restons une petite semaine, dont un WE en amoureux pour l’anniversaire de Denis, dans un chalet. On visite zoo de Falardeau, c’est un zoo qui accueil les animaux blessé ou retrouvés.

 Retour à Tadoussac après 8 mois…

Au programme : REPOS. On profite de nos dernières semaines au Canada, car le PVT touche à sa fin.

C’est drôle de revenir dans un endroit, 8 mois après. Surtout avec une différence de climat pareil.

Retour sur Québec city …

Retrouvaille avec notre amis Matthieu, qui nous présente ses collocs et avec qui on se rend à  un match football américain (league universitaire). Ce qui est  fun, c’est d’aller avant, sur le parking. C’est la fête, bbq, beer pong … ambiance à l’américaine.

Envie de se faire un petit souvenir avant de partir… 

Denis : Une rose des vents (modifiée)
Lio : Un attrape-rêve (modifié, avec des symboles du voyage)

Les dernières heures à Québec, avant de reprendre mon avion… On se ballade une dernière fois dans les rues, on prend un petit verre avec notre amis Matthieu …
Une fois déposé à Québec, Denis roule direction Montréal pour reprendre son avion aussi. On se revoit donc… en BELGIQUE.

C’est parti…. je m’envole vers la Belgique.
Heureuse de retrouver mes amis, ma famille, mon confort et triste d’arrêter cette aventure pour toujours.
Une page se tourne… une aventure prend fin, mais une nouvelle commence…

.

Publicités

2 réflexions sur “CANADA 2014- Notre PVT/WHV. Un an pour travailler-voyager et découvrir tout le pays.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s